gallery/asset 9

 bienvenue  chez le normandgourmand

en construction

La gastronomie normande repose sur les 4 principaux produits de ses terroirs : pomme, lait, viande et fruits de mer.
Ces abondants produits constituent la base de très nombreuses spécialités régionales.

Si la cuisine normande devait se résumer, on dirait d'elle, qu'elle est conviviale, chaleureuse, authentique, unique, à base de beurre, de crème, de pomme et d’alcool dont le mélange nous invite à prendre plaisir autour de la table, pour le plus grand plaisir de tous.

- Région cidricole, la Normandie utilise les pommes, le cidre et le calvados dans sa cuisine. Le poiré et l’alcool de poire s’y produisent également. Ancienne région viticole, elle utilise également le raisin.
- L’eau-de-vie de cidre, appelée Blanche, fut surnommée calvados. Le pommeau, apéritif à base de calvados et de cidre, est de plus en plus exporté.
- La vache normande et la jersiaise sont connues pour la qualité de leur lait dont dérivent les produits laitiers de la région... et surtout ses fromages!
- La Normandie est la première région productrice d’huîtres, de moules et de coquilles Saint-Jacques de France.
Les spécialités culinaires sont légions: œufs brayons, soufflé de crevettes, huîtres chaudes au pommeau, canard vallée d’Auge, anguilles du Marais Vernier, barbue à la dieppoise, galettes fécampoises , maquereaux à la dieppoise, aumônières de pommes au calvados...

Mais attention!

A la dérive de la fabrication du vrai camembert! il doit etre fabriqué avec du lait cru issu de l'endroi de fabrication et non pas avec du lait pasteurisé venant d'ailleurs !! la nourriture des vaches laitieres ( l'herbe et le foin) doivent provenir du sol de cette ferme

  Les vaches normandes ( Taches marron sur blanc) son remplacées par l'Holstein ( grandes taches noires sur blanc)race bovine laitière d'origine néerlandaise, localement adaptée en France, mais plus productrices

Aux aliments que vous consommez, ils proviennent souvent de la culture sur sols traités encore au glyphosate . Dans certains restaurants les menus normands sont souvent cuisinés avec des produits venants d'ailleurs ! Un plateau de fruits de mer est composé souvent de 40% de coquillages pêchés hors de France

Gastronomie normande, Associations culinaires, Chefs de cuisine

"J'irais goûter ma Normandie"


Le poulet à la crème (poulet Vallée d'Auge) est présent presque partout. La crème joue naturellement un rôle important dans de nombreuses sauces, que ce soit avec du veau ou du steak. Le porc au cidre est un autre plat pays originaire des régions du Calvados et de Caux. L'agneau au menu dans les restaurants du sud de la Manche, près du Mont-Saint-Michel, portera généralement le terme «Pré-salé» . Cela concerne les moutons élevés dans les plaines salées autour de la baie du Mont-Saint-Michel, ce qui confère à la viande un goût supplémentaire délicat. Parmi les autres spécialités normandes susceptibles de plaire aux plus aventureux, citons le Tripe, traditionnellement originaire de Caen (Tripe à la mode de Caen) mais aussi en brochette à la Ferté Macé dans l’Orne. Vire est célèbre pour ses Chitterling (Andouilles) et à Mortagne-au-Perche, ils sont fiers de leur boudin noir . Canard Rouennais est un croisement particulier de canard de la vallée de la Seine, qui produit un oiseau plus charnu. Il est peut-être préférable de ne pas demander à quel point le Canard Rouennais est authentique. Pour les plats de poisson, la sole de Dieppe est une spécialité, tout comme le ragoût de poisson local (marmite diéppoise).

 

Fromage - La Normandie est le champion incontesté du plateau de fromages et pratiquement chaque partie de la région peut se vanter de sa propre spécialité. Le camembert est probablement le plus connu internationalement et il vient du village du même nom près de Vimoutiers (juste au sud de la frontière Orne / Calvados). Si vous aimez votre fromage un peu plus fort, alors Livarot et le Pont-L'Evêque légèrement salé (tous deux du Calvados) vous satisferont. En Seine-Maritime, c'est le Neufchatel qui compte.
Desserts - Pour une région apparemment envahie par les pommes et la crème, la carte des desserts est peut-être prévisible. La variété des plats à base de ces ingrédients qui figurent au menu vous étonnera néanmoins. Bien sûr, le plus célèbre est la tarte aux pommes, mais avec l’ajout d’un peu de calvados flambé et de crème fraîche.

Boire - Le cidre de Normandie est généralement léger et plus rafraîchissant que notre propre notion de «mauvais goût» et, en tant que tel, il peut être le compagnon idéal de nombreux plats. Le résultat de la distillation du cidre est bien sûr le Calvados. Le Brandy ardent est normalement servi avec (ou même dans) votre café bien que son rôle traditionnel soit de se boire entre deux plats. De nombreux restaurants proposent désormais une version plus rafraîchissante du Trou Normand sous la forme d'un sorbet aromatisé au Calvados. Le calvados est utilisé avec le «must» ou le «pire» du cidre pour produire l'apéritif propre à la Normandie: le Pommeau. Une boisson délicieusement rafraîchissante quand elle est servie fraîche.
Routes gastronomiques

La route du cidre - À l'est de Caen, la route du cidre est une route touristique qui serpente à travers une campagne typique de la région, reliant les villages de Beuvron en Auge, de Bonnebosq et de Beaufour Druval par de petites routes pittoresques. Le paysage arrondi, avec ses châteaux, ses manoirs, ses maisons à colombages et ses vergers de pommiers, constitue la scène de la carte postale. Terre authentique où le cheval est roi, le Pays d'Auge est parsemé de haras célèbres. La route du cidre relie une vingtaine de producteurs locaux, facilement reconnaissables au poteau indicateur «cru de Cambremer». Ils accueillent également les visiteurs en leur proposant une visite guidée des caves et une dégustation.

La route de la tradition - Située à proximité de Caen, cette route touristique qui traverse le pré-Bocage via les villages de Villers-Bocage, Dampierre et Caumont l'Eventé est un véritable reflet de la tradition locale. Les agriculteurs et les artisans restent attachés à leur tradition. Leurs espaces de vie et de travail, leurs connaissances et leurs compétences, ainsi que certaines techniques de production sont des éléments d’authenticité et de qualité qui sont également liés aux méthodes et à la technologie d’aujourd’hui. Ces producteurs sont ouverts aux visiteurs désirant voir leurs lieux de travail: ils vous emmèneront vous faire un tour, vous expliquant leurs méthodes de production au fil du temps, puis vendant les produits finis: miel, fromage, pains traditionnels, foie gras, cidre, pommeau et Calvados… La route est également parsemée de vieux villages, églises, chapelles et un ancien patrimoine architectural. Plusieurs sentiers circulaires ont été balisés et les familles peuvent également profiter du lac de Cahagnes ou du zoo de Jurques. À Caumont l'Eventé, le soutteroscope mérite une visite. Créé dans les anciennes mines d'ardoise, il met en lumière le monde méconnu des géodes.

La route du Perry - Cet itinéraire de Domfront à Barenton vous invite à traverser un pays de Bocage planté de haies et de vergers. Dans ce paysage unique en Europe est né le Perry Domfront (poiré), boisson traditionnelle élaborée à partir de la fermentation du jus de poire et bénéficiant d'un AOC (label de qualité). Les Domfrontais comme les Barentonais pourraient bien sûr être découverts en toutes saisons. Cependant, ne manquez pas de venir en avril, moment inoubliable où la robe d'un autre arbre à 1000 et une fleurs. C'est une invitation à visiter les producteurs, qui vous accueilleront avec plaisir et vous donneront leurs produits à déguster.

À propos de la cuisine normande

Associations culinaires

L’Association Française des Maîtres Restaurateurs regroupe les établissements qui ont obtenu le titre Maître Restaurateur.

La confrérie de gastronomie » le boudin de Saint Romain » est née sous l’impulsion d’un groupe de bénévoles épicuriens voulant perdurer la tradition, les us et coutumes de notre région, défendre et servir la gastronomie française.

L’association des Toques Normandes fondée en 1980 par 6 Chefs normands, est constituée aujourd’hui de 69 membres.
Parmi eux, 53 sont restaurateurs, 15 sont retraités et 2 sont enseignants.
Nos chefs se repartissent en Normandie,
17 en Seine Maritime, 9 dans l’Eure, 17 dans le Calvados, 8 dans l’Orne et 5 dans la Manche.
Tous ont une passion : une cuisine créative et de qualité en valorisant les produits de leur terroir.