normandgourmand.fr- en  cONSTRUCTION

+33 445 456 23

gallery/asset 9

Les ostréiculteurs, nos paysans de la mer, font des huîtres charnues, légères, douces ou salées, mais toujours pleines car elles ne quittent jamais l'eau vive. Le logo Huîtres de Normandie, aisément identifiable, ainsi que l’étiquette sanitaire indiquant la provenance, la date d’emballage et le numéro d’agrément du producteur constituent, pour le consommateur, un gage d’authenticité, de qualité et de sécurité alimentaire.

1ère région française productrice d'huîtres 

 

- Les huîtres d 'Utah Beach, à 35 km de Caen, sont élevées à l'embouchure d'une rivière totalement protégée de la pollution. Elles bénéficient ainsi d'un apport en eau douce qui leur donne un goût de noisette un peu sucré. À l'aveugle, ces huîtres sont reconnaissables entre toutes !
 Les huîtres d'Asnelles, en revanche, sont élevées en pleine mer, elles sont plus charnues, iodées et salées. Délicieuses chaudes avec un sorbet à l'huître ! Vous pourrez en déguster d'extraordinaires à La Calvadosienne, à Asnelles.
Plus au Nord, dans la Manche, vous dégusterez bien sûr les huîtres de Saint-Vaast-la-Hougue qui sont parmi les plus célèbres de France. Nous vous conseillons, entre autres, celles produites par Lenoir Thomas Marée, un excellent producteur situé à Blainville-sur-Mer. Les bulots ont leurs ardents défenseurs, amateurs de ces gros escargots de mer agrémentés de mayonnaise. Ils ont également leurs détracteurs qui préfèrent un beau bigorneau bien cuit. L’emploi, par certains restaurateurs, du bulot comme produit de substitution, n’a pas amélioré leur image de marque. Mais il est tellement plus facile de cuire quatre bulots pour remplir un plateau, que d’ouvrir trois huîtres creuses. Ces remarques faites, trêve de plaisanterie.

Les huîtres de Veules les Roses en Seine-Maritime très appréciées pour les repas des fêtes de fin d’année

Déjà médaillé d’argent en 2011, l’ostréiculteur Romain Verneuil, a obtenu la suprême récompense pour ses huîtres creuses spéciales de Normandie lors du dernier salon de l'agriculture de Paris. Un prix qui récompense le travail des cinq petits exploitants installés dans la commune.

L’huître Veulaise doit sa qualité et son goût, au mélange d’eau douce et d’eau salée générées par la mer et trois rivières souterraines. Son grossissement est, quant à lui, favorisé par le calcaire des falaises voisines. Et si les amateurs viennent aujourd’hui de loin pour déguster ce précieux produit de la mer, la récolte ne peut se faire qu’à certaines périodes de l’année. L’élevage est en effet constamment immergé et la récolte ne peut se faire qu’aux grandes marées. Un détail qui a certainement fait la différence.

 

 

 

Les produits laitiers

le fameux lait des vaches normandes,
le beurre,le fromage de la Normandie

la crème fraîche, qui entre dans la composition de nombreux plats normands,1ère région productrice de beurre, de crème et de fromage frais )La crème de Normandie est très renommée, notamment celle d’Isigny, premier cru laitier de France, qui bénéficie très justement d’une Appellation d’Origine Contrôlée. La crème barattée devient du beurre, et quel beurre ! La Crème A.O.C. d’Isigny permet de fabriquer un Beurre A.O.C. d’une belle couleur bouton d’or, exhausteur des saveurs, qui est le seul identifiable à la dégustation aux dires des spécialistesSans oublier les quelques fermiers qui produisent encore leur crème, beurre frais ou salé

les fromages AOP (Appellation d'Origine Protégée), comme le Le Camembert, le Livarot (est surnommé le "Colonel", en raison des      bandes de paille qui l'entourent et font penser aux galons dorés d'un Colonel.) le Pont-l’Evêque, le Pavé d'Auge.Le coeur de Neufchâtel  le Livarot

 

 

 bienvenue en chez le normandgourmand

la coquille st jacques

"elle est charnue et goûteuse"

Les coquilles Saint-Jacques de l'intérieur de la baie de Seine sont pêchées au sud d'une ligne qui va de Barfleur, dans la Manche, à Antifer  en Seine-Maritime.elles grossissent plus vite car elles sont plus proches du rivage, elles sont plus grosses et plus coraillées , La pêche de la coquille Saint-Jacques est pratiquée du mois d’octobre au mois de mai par des bateaux appelés les coquilliers.
 Elles appartiennent à un gisement classé, et pêchées plus tard, à partir de décembre,ailleurs on commence à pêcher les coquilles à partir d'octobre

La Normandie est la première région française de pêche des Coquilles St Jacques.
Sur les 15 000 tonnes pêchées chaque année en France, les 2/3 sont Normandes

La pêche professionnelle représente environ 580 navires et 2 200 marins sur la Basse Normandie. 400 pêcheurs à pied vivent également de cette activité.

il existe un label rouge pour la coquille de normandie. Ce label a 2 objectifs: gager la fraîcheur, le lendemain de la pêche sur les étals et lutter contre la banalisation du nom coquille st jacques, en effet, ce nom est aussi applicables aux pétoncles !(La coquille Saint-Jacques de l’intérieur de la baie de Seine est plus belle, plus coraillée. elles sont pêchées au sud d’une ligne qui va de Barfleur, dans la Manche, à Antifer "Le Havre", en Seine-Maritime. Elles sont plus proches du rivage, elles grossissent plus vite.Il faut entre 5,5kg et 6kg de coquilles pour obtenir un kilo de noix.)

 

 

La Normandie possède aussi 600 km de côtes qui s'étendent du Mont Saint-Michel au Tréport

Les produits de la mer

 coquillages, poissons et crustacés ( fruits de mer, huîtres, moules, coquilles Saint-Jacques et homard du Cotentin ; coquilles Saint-Jacques de Dieppe, Grandcamp-Maisy, crevettes de Fécamp, Dives-sur-Mer, Courseulles-sur-Mer, Arromanches-les-Bains, Houlgate, Saint-Vaast-la-Hougue, Cherbourg, Honfleur, baie du Mont Saint-Michel ; huîtres de Saint-Vaast-la-Hougue, Isigny-sur-Mer, Granville ; de Cherbourg ; carrelet, cabillaud, lieu, turbot, barbue, sole, hareng, lisette (petit maquereau), bar de ligne de Dieppe, Fécamp.)

Bienvenue chez le Normandgourmand

 

"J'aime ce pays et j'aime y vivre parce que j'y ai mes racines, ces profondes et délicates racines qui attachent un homme à la terre où sont nés et morts ses aïeux, qui l'attachent à ce qu'on pense et à ce qu'on mange, aux usages comme aux nourritures, aux locutions locales, aux intonations des paysans, aux odeurs du sol, des villages et de l'air même" ("Le Horla" )
 
"J'aime ce pays et j'aim"J'aime ce pays et j'aime y vivre parce que j'y ai mes racines, ces profondes et délicates racines qui attachent un homme à laV terre où sont nés et"J"J'aime ce pays et j'aime y vivre parce que j'y ai mes racines, ces profondes et délicates racines qui attachent un homme à la terre où sont nés et morts ses aïeux, qui l'attachent à ce qu'on pense et à ce qu'on mange, aux usages comme aux nourritures, aux locutions locales, aux intonations des paysans, aux odeurs du sol, des villages et de l'air même" ("Le Horla" -'aime ce pays et j'aime y vivre parce que j'y ai mes racines, ces profondes et délicates racines qui attachent un homme à la terre où sont nés et morts ses aïeux, qui l'attachent à ce qu'on pense et à ce qu'on mange, aux usages comme aux nourritures, aux locutions locales, aux intonations des paysans, aux odeurs du sol, des villages et de l'air même" ("Le Horla" -"J'aime ce pays et j'aime y vivre parce que j'y ai mes racines, ces profondes et délicates racines qui attachent un homme à la terre où sont nés et morts ses aïeux, qui l'attachent à ce qu'on pense et à ce qu'on mange, aux usages comme aux nourritures, aux locutions locales, aux 

La Normandie, c'est le mariage heureux de la terre & de la mer, de ceux qui restent, profondément attachés au terroir et aux traditions ancestrales et de ceux qui partent en bateaux sur les mers profondes pêcher ou visiter les pays lointains...

la Normandie est réputée pour ses pittoresques falaises blanches le long de la ligne de mer. L'île de marée Mont St. Michel est un autre site très populaire en Normandie. Le climat de la Normandie est imprévisible, mais il ne parvient pas à restreindre les amoureux de la nature qui visitent la région.

 La Normandie détient également le «Titre de l'AOC» pour des variétés de fromages comme le camembert et le Neufchatel, 
La gastronomie normande repose sur les 4 principaux produits de ses terroirs : pomme, lait, viande et fruits de mer.
Ces abondants produits constituent la base de très nombreuses spécialités régionales.
- Région cidricole, la Normandie utilise les pommes, le cidre et le calvados dans sa cuisine. Le poiré s’y produit également. Ancienne région viticole, elle utilise également le raisin.
- L’eau-de-vie de cidre, appelée Blanche, fut surnommée calvados. Le pommeau, apéritif à base de calvados et de cidre, est de plus en plus exporté.
- La vache normande et la jersiaise sont connues pour la qualité de leur lait dont dérivent les produits laitiers de la région... et surtout ses fromages!
- La Normandie est la première région productrice d’huîtres, de moules et de coquilles Saint-Jacques de France

Pour un Normand, le bien manger est un devoir !